18 mai 2024
Récits

Grand Bornand 2016

Le Grand Bo 2016

Nous voilà de retour au Grand Bo pour cette semaine de parapente en famille. Nous squattons le camping du clos du pin sur le haut du Grand Bo entre l’atterrissage du Bouchet et les remontées mécaniques.
Nous arrivons en ordre dispersé et seul Olivier G pourra voler le samedi. Il donne le ton à ce début de séjour avec un joli triangle sur les Aravis et 4h00 de vol. Son oncle Maxime sera très fier de lui sans doute.
La navette arrive enfin après 10h00 de route et nous pouvons monter le tivoli. L’année prochaine, équipez vous de WAZE.
Fifi et Didier enfilent leurs tabliers de chefs cuistots et ne les quitteront plus.
Chacun monte sa tente ou prend possession de ses appartements, quasiment du 5 étoiles pour certains. Mais chut, Sandrine souhaite garder ses bons plans secrets.

Dimanche, il fait grand Bo. Nous montons de bonne heure au déco qui est déjà surchargé. 350 pilotes voleront ce jour là depuis le Lachat : un record pour ce site.
Les conditions sont exceptionnelles et nous seront 3, Didier, Olivier G et moi à voler jusqu’à Annecy puis à en revenir. J’y croiserais Baptiste à 2000 mètres au dessus des dents de Lanfon, sans radio comme d’habitude. Il nous rejoindra ensuite avec Ppa, Pauline et Marie pour passer la soirée. Pierrot posera à Annecy et Tof et Damien à l’intermarché de Villars en mode vénère.

Lundi
Le Tof ne parle plus à personne. Après le mode vénère, c’est le mode compète. Il a bossé les traces toutes la nuit et il est pas question qu’il se fasse poudrer deux fois de suite. Je crois l’avoir vu jeter discrètement des cailloux dans les caissons de ses copains : c’est pas joli joli.
Il nous mets tous d’accord avec le plus beau vol de la semaine : un triangle de plus de 90km dans les Alpes. Chapeau le Vosgien. Il occupe désormais la 2ème place du classement du club.
Nous volerons tous super bien lors de cette journée magnifique.

Mardi
Ça vole encore, mais le matin. Paul nous a rejoint et pour son 1er vol de l’année il nous fera un petit 3000 mètres. Faudrait pas qu’il s’y mette sérieusement, il nous poudrerait tous le garçon. L’après midi les orages arrivent et après être montés au Lachat nous en descendrons comme nous y sommes montés : en télésiège.

Mercredi


Journée off. Au programme belote ou randonnée. Les courageux (Olivier, Anne, Tof, Colette et Damien) monteront au cols de la colombière. Ils approcheront à moins de 3 mètres des Bouquetins. Grâce à leurs photos nous avons presque l’impression d’avoir randonné avec eux, sans le mal aux pattes.

Jeudi
Le temps est maussade après les orages et nous allons sauver la journée à Montmin. Choco et Jean Claude ouvrent le vol. Après ce vol d’anthologie, direction les courses et nous faisons tous les magasins dédiés au parapente. Nous faisons chauffer les cartes bleus puis retour au camping pour le bleu traditionnel.

Vendredi
C’est reparti. Le soleil est de retour. Nous volerons en local. Minimum 2 vols chacun et un essai concluant pour Francis qui va devenir possesseur d’une Epsilon 8 sous peu. Jacky fait un peu d’accord avec la Tribe pour son dernier vol et nous finissons la semaine en beauté.

Le constat est particulièrement positif avec pleins de jolis vols et à la clé une 57ème place à la CFD pour le club. Des parcours réalisés en autonomie alors que nous n’osions qu’en rêver et chacun a pu profiter de cette semaine pour progresser en toute sécurité.
Merci à Jacky pour cette organisation, à Sandrine pour les navettes et à Didier pour l’organisation du ravitaillement.
Le séjour est reconduit pour 2017 alors affûtez vos guns car ils annoncent 4000 de plafs.

Alors Banzaiiii.
Olive, votre secrétaire.