Journée tyrolienne 21/04/2018


Calci-aire, unique club de parapente du département, organisait pour la première fois, hier à Airvault, une journée d’exercice sur tyrolienne.


 

Chez les parapentistes, « utiliser son parachute de secours, ça n’arrive jamais. Sauf le jour où ça arrive », dit Christophe, pratiquant la discipline depuis deux ans dans la Vienne. Hier, à Airvault, le club de parapente Calci-aire organisait une journée d’exercices sur parachute de secours. Une quarantaine de licenciés issus de trois clubs du Haut-Poitou ont participé : Calci-aire (Airvault), Les Pitroux et Plaine ascendance (Vienne). Une première, puisque le club airvaudais a dépêché pour l’occasion une tyrolienne. Le but : apprendre à utiliser son parachute de secours dans les conditions les plus réalistes possibles.

Un sport à risque

« Tous les ans, nous devons aérer notre parachute de secours. D’habitude, on le fait par terre », explique Jacky Joselon, président du club airvaudais, seul club de parapente du département et fort de 65 licenciés. L’association avait fait appel au parc Aven’Thuré (Vienne) pour installer la tyrolienne.
« C’est un sport à risque. On ne se sert heureusement jamais du parachute, mais c’est pour ça qu’il faut savoir s’en servir, poursuit le bénévole. La fédération nous pousse aussi à des actions de sécurité. » Obligatoire comme l’est une ceinture de sécurité en automobile, son temps d’ouverture est très rapide. « Il faut que ça réagisse très vite. » En effet, si la voile du parapente est défaillante, « en chute libre, une seconde, c’est 30 mètres de parcourus ».

Pliage laborieux

Après l’essai de la voile de secours, place au pliage de la toile, selon une procédure très précise. S’il faut quelques secondes à peine pour la déplier, le pliage, lui, est bien plus minutieux… là aussi, un rappel très utile.
L’association organise des sorties tous les week-ends, mais aussi des animations pour d’autres associations ou comité d’entreprises. Il compte aussi quelques champions, dont un licencié qui a parcouru pas moins de 151 km en s’élançant du Grand-Moiré !

Article de la Nouvelle République (https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/commune/airvault/l-exercice-vital-des-parapentistes-du-poitou) de Carl Guillet

Plus de photos par notre ami JC: